Accueil > Fromage & bouffe > Le Cendrillon n'est PAS le meilleur fromage du monde

Le Cendrillon n'est PAS le meilleur fromage du monde

Commotion samedi matin dernier à la Fromagerie : les trois premiers clients, fébriles, nous ont tous demandé la même chose : Avez-vous le meilleur fromage du monde ?

Hein ?

Ben oui, ils en parlent dans la Gazette, ils en parlent à la radio ! Le Cendrillon de Saint-Raymond de Portneuf !

Le Cendrillon meilleur fromage du monde ?!?!?, se sont exclamés, incrédules, tous les employés de la Fromagerie l’un après l’autre en apprenant la nouvelle.

Soyons clair et honnête : le Cendrillon est un bon fromage. Très bon. Mais le meilleur du monde ? Na…

fromageschèvre
Source

Au départ, il apparaît des plus hasardeux de déterminer quel est LE meilleur fromage du monde : tous les goûts sont dans la nature et ils ne se discutent pas, paraît-il.

Ce fromage fabriqué par la fromagerie Alexis de Portneuf, propriété de Saputo, est un fromage industriel, pasteurisé, bon, mais tout ce qu’il y a de plus conventionnel dans le rayon des fromages de chèvre cendrés. Je n’écris pas banal, mais je me retiens.

Le Cendrillon a remporté ce prestigieux prix jeudi dernier lors du 21e World Cheese Awards aux Îles Canaries. Le concours, organisé par la Guild of Fine Food britannique, mettait en compétition 2440 fromages de 34 pays différents. 150 juges ont tout d’abord sélectionné 140 fromages. 13 experts ont ensuite sacré le Cendrillon Le Meilleur Fromage du Monde.

La Guilde doit mettre en ligne sous peu la liste de tous les fromages gagnants selon leur catégorie. Moi, j’aimerais bien voir la liste complète.

Parce qu’entre vous et moi, des fromages meilleurs que le Cendrillon, québécois ou étrangers, nous en connaissons plein.

Le Comté, le Vacherin Mont d’Or, l’Ossau-Iraty, le Valençay, le Piave, le Riopelle, le Grey Owl, la Barre à Boulard, Alfred le fermier, Beemster x.o., le Taleggio, l’Époisses, Reblochon, name it !

Il y a une rumeur qui court au sujet de ces concours de meilleurs fromages du monde : ils seraient parfois une affaire de gros sous. Pour inscrire un fromage à de tels concours, il faudrait débourser des milliers de dollars. J’ai tenté de trouver combien un fromager paye pour enregistrer son fromage à ce concours, mais en vain. Le site de la fameuse guilde ne le mentionne pas. Je vous reviendrai là-dessus.

Les fromages artisanaux aux abonnés absents

Enfin, cela expliquerait pourquoi de petits fromages artisanaux de chèvre québécois n’ont pas raflé le prestigieux prix : faute de fonds, leurs fabricants n’avaient pas les moyens de les inscrire au concours.

Dommage, parce que ces concours douteux sont plus qu’efficaces, businessement parlant : TOUT LE MONDE voulait le Cendrillon samedi : 150 vendus en 5 heures, plutôt qu’une dizaine. Résultat : on ne le trouve plus nulle part à l’heure qu’il est.

Pour vous sauver la vie, je vous propose deux équivalences, fromage de chèvre, cendré et québécois, comme le Cendrillon :

Le Cap rond et le Grey Owl

Pour vous convaincre que vous faites un bon achat, je vous informe que ces deux fromages ont gagné ex-aequo le prix du Meilleur Fromage de l’Univers. *

Rien de moins.

* Concours réalisé auprès d’experts de la Guilde de la Fromagerie.

Publicités
Catégories :Fromage & bouffe Étiquettes : ,
  1. octobre 7, 2009 à 8:31

    J’ai écrit sensiblement la même chose que vous!

    http://www.sergecazelais.com/blogue/index.php?2009/10/06/84-un-fromage-quebecois-couronne-meilleur-fromage-au-monde

    Selon moi aussi le seul meilleur fromage au monde est le Cap Rond!

    Un bon mot aussi pour le bleu d’Élisabeth, meilleur fromage québécois 2009 (donc meilleur que le Cendrillon?)

    http://www.mapaq.gouv.qc.ca/Fr/Les_Grands_Evenements/Caseus2009/

    Humoristiquement et gastronomiquement vôtre!

    Serge Cazelais

  2. octobre 7, 2009 à 10:20

    Le Bleu d’Élizabeth est un bleu magnifique, en effet.

    Selon nos sources, la Guilde des fromagers intergalactiques l’aurait d’ailleurs récemment sacré meilleur fromage bleu de la galaxie. 🙂

  3. Mélanie
    octobre 8, 2009 à 9:24

    Bonsoir Amélie,

    Je crois que le Cendrillon, c’est un beau conte de fée où la fée marraine, aliasSaputo, a transformé un fromage ben ordinaire en princesse le temps d’une nuit pour se faire inviter au bal du « world cheese awards » et impressionner le prince, alias le juge-un-tel …

    On sait que Saputo a la baguette magique pas mal longue… Et arrive à faire disparaître des petites entreprise familliales… Mais son meilleur truc de magie reste le remplacement du LAIT par des substances laitières ou de la poudre de lait … WOW ! La fée carabosse peut aller se rehabiller!!

    Mais pour en revenir au Cendrillon…

    Que va-t-il arriver après les douzes coups de minuit…?

  4. Jade
    octobre 21, 2009 à 9:13

    Bravo Amélie! You tell ’em!

    150 Cendrillons en 5 heures…mais voyons-donc…

    Excellent article qui nous informe et nous amuse.

    Merci Amélie!

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :